desherbeur_thermique_et_mauvaises_herbes

Le désherbeur thermique : une solution efficace et écologique !

Écologique tout en s'avérant très efficace, le désherbeur thermique est un appareil de désherbage de plus en plus populaire auprès des jardiniers écoresponsables. Zoom sur toutes les spécificités de cette solution novatrice et respectueuse de l'environnement...

Le désherbeur thermique : c'est quoi au juste ?

Il s'agit tout simplement d'un appareil similaire à un chalumeau qui génère une température élevée. Lorsque le jardinier pose durant quelques secondes le bec du désherbeur au-dessus des mauvaises herbes à détruire, il se produit un choc thermique qui va anéantir les cellules des végétaux. Sans brûler, ces derniers vont alors mourir et se dessécher naturellement. Pour les plantes les plus récalcitrantes, il suffit de répéter la procédure 10 jours plus tard pour obtenir un résultat optimal. 

Pour rappel : l'efficacité du désherbeur thermique est inversement proportionnelle à l'âge des mauvaises herbes à traiter : moins ces dernières sont vieilles, plus l'appareil s'avère efficace.

Un appareil aux multiples avantages

Contrairement aux pesticides industriels, le désherbeur thermique ne génère aucune pollution nuisant aux végétaux, aux animaux ou aux humains, raison pour laquelle il est fréquemment employé aujourd'hui en agriculture biologique. Il est également plus économique que son alternative polluante. Autre avantage : on peut s'en servir aussi bien quand il y a de la pluie, que lorsqu'il y a beaucoup de vent ou lors de temps ensoleillés.

L'appareil est également extrêmement efficace pour désherber les terrasses, les bordures ou les allées. Enfin, l'utilisation d'un désherbeur thermique s'avère nettement moins fatigante et contraignante qu'un désherbage pratiqué de manière manuelle.

Désherbeurs à gaz ou électriques ?

Il existe deux types de désherbeurs thermiques : les appareils à gaz et les appareils électriques. 

Très répandus, les désherbeurs à gaz sont alimentés par une bouteille de propane ou de butane. Convenant parfaitement aux grands espaces verts, ils peuvent fonctionner entre trois et six heures maximum en fonction des modèles. Côté prix, ces appareils à gaz coûtent généralement entre 50 et 100 euros (davantage pour les modèles plus perfectionnés utilisés par les entreprises). Leurs avantages ? Ils ne nécessitent aucun câblage et sont extrêmement rapides à utiliser (2 secondes en moyenne par plante à traiter). Côté inconvénients, les désherbeurs à gaz exigent de suivre des précautions particulières lorsqu'on les utilise. Ils sont aussi relativement lourds et peuvent, selon les modèles, s'avérer assez bruyants. 

Les désherbeurs électriques, quant à eux, fonctionnent grâce à la présence d'une résistance électrique qui génère une température atteignant 600 degrés Celsius. Coûtant environ 100 euros et bénéficiant d'une autonomie quasi illimitée, ils sont moins dangereux à utiliser que les modèles à gaz inflammable et conviennent parfaitement aux petits espaces comme les potagers. Ils doivent toutefois être passés plus longuement sur les plantes à traiter et leur type d'alimentation génèrent des frais supplémentaires en factures d'électricité.